Des aiguilles en physiothérapie qui font du bien

Des aiguilles en physiothérapie qui font du bien

Depuis que je pratique les aiguilles sous derme dans le cadre de ma pratique en physiothérapie la phrase que j’entends le plus souvent est  «je ne m’attendais pas à avoir un traitement à l’aiguille aujourd’hui».

Qu’est-ce que l’utilisation des aiguilles en physiothérapie ?

Il s’agit d’une formation continue offerte par l’ordre professionnel de la physiothérapie (OPPQ) s’intitulant puncture physiothérapique avec aiguille sèche (PPAS). Les aiguilles sont dites sèches étant donné qu’aucun liquide n’est injecté. Seuls les physiothérapeutes ayant complété la formation requise peuvent utiliser les aiguilles sous le derme dans le but d’atténuer l’inflammation.

Les aiguilles sont-elles utilisées comme modalités thérapeutiques dans tous les traitements de physiothérapie?

Cette utilisation des aiguilles est effectuée en complément à d’autres techniques et n’est pas obligatoirement utilisée dans tous les traitements. Un consentement libre et éclairé doit être obtenu avant d’utiliser cette modalité de traitement. Aucune pression ne sera faite auprès du patient qui a une crainte des aiguilles. Avec ou sans aiguille, le patient recevra tout de même un traitement de physiothérapie basé sur des techniques de thérapie manuelle, techniques de tissu mou, relâchement myofascial et un programme d’exercice adapté à sa condition. Je veux mettre l’emphase sur le fait que même si je n’utilise pas les aiguilles dans le cadre de mon traitement, la formation reçue et l’étude complète d’anatomie me permet de faire des nouveaux liens. Ainsi, je peux mieux comprendre les mécanismes engendrant la douleur.

Alors, si tu utilises les aiguilles tu dois être acupuncteur ?

Non pas du tout!

L’aiguille étant une option de modalité thérapeutique utilisé par les physiothérapeutes, mais demeure l’outil principal des acupuncteurs. Il est primordial de savoir que le physiothérapeute qui utilise l’aiguille sous derme n’est pas un acupuncteur. L’acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise qui utilise des techniques acupuncturales appliquées sur le trajet des systèmes méridiens. Le physiothérapeute utilise l’aiguille localement dans la zone d’inflammation selon l’évaluation du quadrant douloureux.

Comment cette technique peut m’aider avec mes douleurs ?

Tout d’abord, lors de la visite initiale le physiothérapeute procède à une évaluation du quadrant atteint (épaule, cervicale, lombaire, etc.). Selon les résultats obtenus, une palpation est effectuée afin de détecter la présence de points détentes (trigger point). Tout comme son nom l’indique, ces points sont loin d’être détendus. Au contraire, il s’agit d’un point irritable pouvant être actif c’est-à-dire qu’il reproduit les symptômes du patient ou latent qui ne reproduisent pas l’ensemble de la symptomatologie. Les points détentes engendrent une douleur, la perte de mobilité ou l’altération du contrôle musculaire.

Quelle est la différence entre un point détente et une tension musculaire ?

Nous retrouvons plusieurs faisceaux tendus et relâchés à travers un même muscle. Si lors d’un massage léger il y a disparition d’une bande tendue, il s’agit fort probablement d’une tension musculaire. Alors que pour détecter la présence d’un point détente il doit y avoir la présence d’un point irritable circonscrit à travers une bande tendue. Ce sont ces points que nous cherchons à faire disparaître à l’aide de l’aiguille sous derme. Les points détentes engendrent plusieurs problématiques, soient une limitation de l’amplitude articulaire, des douleurs, des faiblesses ou empêchent les muscles tant locaux qu’environnants de fonctionner de façon optimale. Par ailleurs, les points détentes sont souvent des points que l’on ressent à distance. Prenons l’exemple du nerf sciatique. Plusieurs patients viennent en consultation pour une sciatalgie et suite à l’évaluation nous constatons qu’il s’agit de point détente irradiant dans le trajet du nerf sciatique soit par les ischiojambiers, fessier ou muscle piriforme. Ainsi, l’aiguille permet la désactivation du ou des points détentes problématique via divers principes relevant de la physiopathologie.

Prenons quelques exemples plus spécifiques pour vous aider à démystifier dans quel contexte l’utilisation des aiguilles est approprié.

– J’étais en train de marcher et ma cheville s’est tordue, maintenant elle est bleue et enflée ;

L’utilisation des aiguilles en phase aiguë n’est pas conseillée, mais 3-4 jours post blessure en phase subaiguë il est très pertinent de recevoir un traitement à l’aiguille. Ceci diminue l’inflammation locale de façon considérable.

– J’ai des douleurs lombaires ou cervicales depuis des années et de façon récurrente ;

Voici une approche qui est tout à fait appropriée à votre situation. L’utilisation des aiguilles permet l’obtention de résultat très intéressant dans les cas de douleurs chroniques.

– J’ai des maux de tête fréquents

Les aiguilles sont très efficaces afin d’aller chercher les points détentes profonds qui habitent les muscles à la base du crâne et qui causent des maux de tête.

Bref, la majorité des blessures d’origine musculosquelettique, post commotionnel ou des étourdissements/maux de tête peuvent avoir des résultats bénéfiques suite à un traitement d’aiguille sous derme.

Entre-temps, je continue mes formations de punctures avancées toujours dans le but d’être le plus à jour dans mes connaissances dans le domaine.

Amélie Piscollo, Msc physiothérapie

Certifié puncture physiothérapique avec aiguille sèche

Référence : Cardinal Sylvain, Daviault Stéphane, Lapointe Serge, Lebeurier Karine,  Rivest-Gadbois Emmanuelle : Puncture physiothérapique avec aiguilles sèches, volet théorique, 2018-2019

fermer

Maximiser votre mieux-être dans toute sa globalité!

Nous avons le plaisir de vous annoncer que tous les clients ayant un abonnement actif avec Cardio plein air Repentigny-L'Assomption ou Mascouche bénéficient d’un tarif préférentiel de 10$ sur l’évaluation initiale en physiothérapie et en ostéopathie.

  • 450-914-1999
  • info@pogobalite.com
  • 3, rue Quintal, local 104, Charlemagne J5Z1V8